Accueil > News > Code international et résolutions de l’OMS insuffisamment ancrés dans le droit suisse

Le Réseau Suisse des Droits de l’Enfant a présenté aujourd’hui ses rapports au Comité des Droits de l’Enfant concernant la mise en œuvre de la Convention des Droits de l’Enfant et du Deuxième Protocole facultatif concernant la vente d’enfants, la prostitution des enfants et la pornographie mettant en scène des enfants.

Une citation du rapport :

“Le Code international sur la commercialisation des substituts du lait maternel ainsi que les résolutions finales de l’Assemblée Mondiale de la Santé sont insuffisamment ancrés dans le droit suisse.”

Télécharger le rapport des ONG au Comité des Droits de l’Enfant (PDF)