Allaitement & Monde
 Allaitement et VIH/SIDA
 Alimentation des enfants en situation d'urgence
 Détection de résidus chimiques dans le lait maternel
 Contamination du lait industriel
 Alimentation, santé et droits de l'enfant
Contamination du lait industriel
Savez vous que les préparations en poudre pour nourrissons ne sont pas des produits stériles? Dans de rares cas, elles peuvent être contaminées par la bactérie Enterobacter sakazakii, un agent pathogène dangereux. En effet cette bactérie peut être à l'origine de diarrhées, méningites, entérocolites nécrosantes et même des septicémies, potentiellement mortelles. Ce risque concerne particulièrement les prématurés et les enfants immunosupprimés dans leur premier mois de vie. À l’heure actuelle, l’étendue des maladies et des décès associés aux infections par Enterobacter sakazakii reste inconnue dans une grande partie du monde ; en Suisse aucun cas n’a été répertorié à ce jour.

La majorité des parents et des personnes qui s’occupent d’enfants n’ont pas conscience que les préparations en poudre pour nourrissons, avant même d’être ouvertes, ne sont pas des produits stériles. Dans certains emballages, on peut en effet trouver des concentrations extrêmement faibles de pathogènes, néanmoins susceptibles de provoquer des maladies graves.

Notre réseau IBFAN s'efforce de faire en sorte que les compagnies indiquent sur les emballages que leurs produits ne sont pas stériles et aussi qu'elles fournissent des instructions précises quant à leur utilisation. Les directives de l’OMS pour une bonne préparation impliquent : bouillir l'eau à 100°, laisser refroidir à 70°, mélanger la poudre avec l'eau à 70°afin de tuer les bactéries, puis laisser refroidir jusqu'à 40° environ. Si le mélange se fait en-dessous de 70°, il y a risque de contamination. La préparation doit être refroidie à la température du corps avant d’être donnée au nourrisson. Il faut par ailleurs éviter de conserver des préparations reconstituées. Pour cela, il est important de préparer la quantité suffisante pour une seule prise alimentaire à la fois.


Au niveau international, l'OMS et le comité du Codex Alimentarius travaillent sur cette problématique. Dans une perspective de protection de la santé des nourrissons, IBFAN collabore sur ce sujet avec ces deux organismes.
Allaitement Actualités : Le lait artificiel contaminé par l’Enterobacter N°36

http://www.ibfan.org/
b]
Version Imprimable Retour à l'accueil