Accueil > News > IBFAN-GIFA se joint aux critiques contre la participation de Nestlé à l’EXPO 2015 sous la bannière de Présence Suisse

Le projet d’installations promotionnelles sponsorisées par Nestlé et prévues dans le cadre du pavillon représentant la Suisse lors de l’EXPO 2015 de Milan a suscité de vives préoccupations. Plusieurs organisations se sont déjà élevées contre ce projet, dont IBFAN-GIFA.

L’installation en question, sous l’égide de Présence Suisse, prévoyait, entre autres, l’exposition d’une tour remplie de bouteilles d’eau de la marque Henniez, propriété de la firme. Or, ce projet aurait sérieusement porté atteinte à l’image et à la réputation de la Suisse. En effet, l’exposition d’eau en bouteille ne correspond pas aux principes de respect environnemental et de réduction de l’empreinte carbone prônés à l’échelle nationale et internationale. L’eau manufacturée en bouteille constitue le moyen le plus cher et le moins écologique d’approvisionner les populations en eau et la fabrication des bouteilles ainsi que leur transport entraîne un immense gaspillage de précieuses ressources énergétiques. Ce bilan écologique plus que catastrophique qui n’empêche pas Nestlé de vendre ses bouteilles d’eau sous des noms fantaisistes tels que Pure Life, visant à idéaliser ses produits et à accroître ainsi ses ventes.

Par ailleurs, le marketing de l’eau en bouteille tel qu’il est effectué par Nestlé a de graves conséquences en matière de gouvernance publique. Non contente de ruiner, au moyen de sa communication biaisée, les efforts gouvernementaux pour assurer la bonne gestion de l’approvisionnement en eau en tant que service public, la firme s’est jointe à Coca Cola, Pepsi et la Banque mondiale afin de promouvoir la privatisation de l’eau par le biais du partenariat public-privé Water Resources Group (WRG). Cette initiative, menée par quelques uns des groupes industriels les plus puissants de la planète, s’oppose à la volonté claire des 1.6 million de signataires de l’initiative citoyenne européenne demandant à ce que l’eau soit considérée comme un bien public.

La campagne d’opposition menée par les ONG a porté ses fruits: le 9 décembre 2014, l’Ambassadeur Nicolas Bideau, de Présence Suisse, a annoncé que le projet de tour remplie de bouteilles d’eau Nestlé était définitivement abandonné au profit d’une tour remplie de gobelets souvenirs avec des messages sur la gestion durable de l’eau. Chaque visiteur pourra remplir ce gobelet à des robinets branchés sur l’eau courante de la région de Milan.