Accueil > International > Environnement et Climat

05.03.2024

Le Greenfeeding est l’alimentation saine, locale et durable. L’allaitement en fait partie car il a un impact positif sur notre climat et notre environnement.

Greenfeeding = écofeeding = alimentation saine, locale et durable.

Le message central de notre plaidoyer en tant qu’ONG mondiale est le suivant : « Dans chaque voyage, c’est le premier pas qui compte.
c’est le premier pas qui compte ». L’alimentation verte dès la naissance est le premier pas dans la bonne direction, pour protéger la santé des populations et de la planète.

Actualité

Allaiter, bon pour la santé et l’environnement, un article de Jeanne Chaudron, ingénieure agro-alimentaire spécialisée en nutrition, et Séverine Vuilleumier, professeure HES ordinaire, Institut et Haute Ecole de la Santé la Source (HES-SO), Lausanne https://www.reiso.org/document/11492 (oct. 2023)

Lectures recommandées

1- Greenfeeding – Ecofeeding document en anglais mis à jour 2023

Mise à jour du document de 27 pages (8 décembre 2023) https://www.gifa.org/wp-content/uploads/2024/03/2023-Green-Feeding-Europe-and-Worldwide-2023-FINAL-R.pdf

2- Lancement du Green Feeding Tool, juin 2023

Lancement du Greenfeeding Tool (GFT) par Australian National University (ANU), Julie Smith et collègues, pour mesurer l’impact écologique global des préparations commerciales pour nourrissons à base de lait. L’outil téléchargeable calcule les empreintes carbone et en eau des différentes pratiques d’alimentation infantile des pays. Il montre les avantages environnementaux des scénarios politiques qui permettent aux femmes d’allaiter leurs enfants exclusivement pendant les six premiers mois. L’enregistrement du wébinaire sera en ligne vers le 12 juin.

3-Le greenfeeding dans la revue « World Nutrition »

La production alimentaire jouant un rôle important pour les gaz à effet de serre et le changement climatique, l’alimentation verte dans l’alimentation mondiale ou « World Nutrition » doit retenir toute notre attention. En fait, l’allaitement gagne en importance en tant qu’alimentation verte, avec ses nombreux avantages par rapport à l’alimentation par lait industriel. GIFA a rédigé un commentaire dans l’édition de juin du Journal « World Nutrition » sur l’impact négatif considérable des préparations pour nourrissons sur l’environnement. World Nutrition, commentaire Boutry-Stadelmann & Linnecar 2023 https://worldnutritionjournal.org/index.php/wn/article/view/957/764 Voir aussi notre message dans les Actualités

Qu’est-ce que le Greenfeeding ?

Le Greenfeeding est une campagne de sensibilisation lancée par IBFAN, GIFA et des partenaires canadiens. Elle s’adresse aux décideurs, aux parents, aux jeunes et aux soignants. L’objectif est de sensibiliser à la nécessité d’agir dès la naissance pour préserver la santé des êtres humains et de notre environnement

L’allaitement est un important volet du Greenfeeding

  • Le greenfeeding reconnaît l’allaitement comme une ressource naturelle durable et précieuse qui n’a pas d’impact négatif sur notre environnement : aucune ressource rare n’est utilisée, aucune pollution n’est causée par le transport, aucun déchet n’est produit par l’emballage, et les dépenses de santé pour traiter les maladies sont réduites.
  • L’allaitement est gravement menacé par les pratiques commerciales et il est urgent de le protéger, de le promouvoir et de le soutenir.
  • Le greenfeeding comprend l’allaitement exclusif jusqu’âge de 6 mois puis l’introduction, après l’âge de six mois, d’aliments complémentaires sûrs et nutritifs, produits à partir de produits locaux et issus de l’agriculture durable.
  • L’allaitement n’impacte pas négativement l’environnement : pas de gâchis de ressources, pas de pollution, déchets, transports, contaminations, moins de dépenses maladies, maîtrise des coûts de la santé…

Allaitement = alimentation locale non industrielle

L’allaitement contribue à la prévention du réchauffement climatique, à la protection de la biodiversité et à la conservation des ressources naturelles. L’alimentation verte comprend le soutien de la communauté à l’allaitement maternel exclusif pendant 6 mois et l’ajout d’aliments complémentaires appropriés pour les bébés plus âgés. Contrairement aux aliments ultra-transformés (UPF) comme les préparations pour nourrissons et autres laits artificiels, le lait maternel est un aliment local, sain, non transformé et sans emballages.

L’importance de protéger l’allaitement

Le soutien communautaire peut être sapé par la commercialisation et la promotion des aliments ultra-transformés. D’où l’importance du Code international qui protège le consommateur et les familles.

Allaitement et diversification

Après 6 mois d’allaitement exclusif, le bébé commence à manger les premiers aliments solides. Les familles doivent être en mesure de prendre des décisions en matière d’alimentation à l’abri des pressions commerciales : pour les bébés, les tout-petits et les jeunes enfants. L’allaitement maternel doit être soutenu aussi longtemps que la famille le souhaite. Le lait maternel reste une source précieuse de nutrition, surtout lorsqu’il est complété par des aliments familiaux sûrs et nutritifs, produits localement dans le cadre d’une agriculture durable. Les aliments de la table familiale préparés à la maison sont peu transformés et offrent donc un bon rapport qualité-prix. L’agriculture locale durable fournit des aliments qui sont biodiversifiés, fiables et culturellement appropriés. Le soutien de la communauté et de l’entourage peut être sapé par la commercialisation et la promotion d’aliments ultra-transformés. C’est la raison pour laquelle le Code international de commercialisation est un moyen crucial de protection.

Qu’en est-il des aliments ultra-transformés ?

Les aliments ultra-transformés (ultraprocessed foods UPF) constituent un risque pour notre santé et ont un impact majeur sur l’environnement. Donner une préparation pour nourrissons, c’est donner des aliments ultra-transformés à nos enfants, comparé à l’allaitement.

  • Consultez notre Actualité à ce sujet. La consommation d’aliments ultra-transformés est associée à une prise de poids excessive, qui constitue un précurseur des maladies non transmissibles (MNT).
  • Moradi et al (2021) Ultra-processed food consumption and adult obesity risk: a systematic review and dose-response meta-analysis https://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1080/10408398.2021.1946005 Cet article appelle à une politique visant à stopper la tendance à la hausse de la consommation et à restreindre la commercialisation, ainsi qu’à l’apposition d’étiquettes d’avertissement sur les UPF.
  • Les dangers invisibles des aliments ultra-transformés (2020) Is your food eating you? (20 pages)
  • Chris van Tulleken, Ultra-processed peopleWhy do we all eat stuff that isn’t food… and why can’t we stop?

Documents clés sur le Greenfeeding

En 2019, le réchauffement de la planète s’est transformé en ébullition planétaire, et le changement climatique est devenu une urgence climatique.

L’Organisation des Nations Unies (ONU) ont tiré la sonnette d’alarme. En septembre 2019 le Sommet des Nations Unies sur le climat nous appelle tous à « nous engager à investir dans l’action climatique, la santé publique et le développement durable ».

Ce Sommet sur le climat 2019 parle d’une « course que nous pouvons gagner ». Le site de l’ONU donne des exemples d’actions climatiques, y compris dans le domaine de l’alimentation : https://www.un.org/en/actnow/

Pour gagner cette course contre la montre, nous devons informer et mobiliser – et commencer au tout début de notre vie avec Green Feeding c’est à dire par l’allaitement.

Historique du Greenfeeding et de l’empreinte écologique des laits artificiels

Pour plus de références, veuillez consulter le Greenfeeding document 2023

2023 May, Updated Greenfeeding document by IBFAN-GIFA-WBTi

2023 March, World Breastfeeding Conference (WBC4), Alison Linnecar presents Green Feeding and biodiversity in Cairo (Egypte). See under “Events” further down

2022, Andresen CA et al, Environmental Impact of Feeding with Infant Formula in Comparison with Breastfeeding

2022, Mother’s milk tool: Valuing breastfeeding, Dr. Julie Smith and team https://nceph.anu.edu.au/research/projects/valuing-breastfeeding-through-mothers-milk-tool “Money is the language of policymakers. Counting human milk production in food and economic statistics will assist in better policy decision-making and investments in women’s unpaid care work. The Mothers’ Milk Tool quantifies the volume of breastmilk and value of breastfeeding at national and global levels, as well as how much is lost if country environments and policies, or healthcare, work and community settings do not enable women’s and children’s rights to breastfeeding.” Article about the tool in FRONTIERS

2021, Dadhich JP, Smith J, Iellamo A, Suleiman A. Climate Change and Infant Nutrition: Estimates of Greenhouse Gas Emissions From Milk Formula Sold in Selected Asia Pacific Countries La première étude revue par des pairs sur l’impact écologique du lait artificiel (les préparations pour nourrissons)

2021, Long A et al Infant feeding and the energy transition: A comparison between decarbonising breastmilk substitutes with renewable gas and achieving the global nutrition target for breastfeeding

2020, World Breastfeeding Week (WBW) was dedicated to Support Breastfeeding for a healthier Planet See also World Breastfeeding Week and WABA Action Folder 2020 here

2020 Cadwell K et al, Powdered Baby Formula Sold in North America: Assessing the Environmental Impact

2019 Nov, World Breastfeeding Conference (WBC3), Alison Linnecar presents Greenfeeding, Breastfeeding, climate action from birth, in Rio de Janeiro. See other presentations further down on this page

2019, Dr Julie Smith, A commentary on the carbon footprint of milk formula. The 2015 IBFAN report estimated the GHG emissions from manufacturing 1 kg of infant or toddler milk to be around 4 kg of CO2 eq.; this was a partial estimate of the product’s lifecycle, and excluded carbon footprints at retail and household use stages. We have to take into account all externalities.

2019, IBFAN édite le document (mis à jour en 2023 Greenfeeding, à l’occasion de l’Assemblée Mondiale de la Santé (AMS). Il s’agit d’un plaidoyer à l’adresse des décideurs pour une prise de conscience que l’allaitement est un geste naturel qui contribue à une alimentation durable (sustainable nutrition) la sécurité alimentaire (food security).

2019, Joffe N, Webster F, Shenker N. BMJ Support for breastfeeding is an environmental imperative (2 October 2019)

2018 Casserla C. (2018). No One is Talking about the Environmental Impacts of the Baby Formula Industry. Published by Science as Fact, in editorial section of Science Alert. https://www.sciencealert.com/no-one-is-talking-about-the-environmental-impacts-of-the-baby- formula-industryIBFAN does, since 30 years!

2018 New Zealand Priority Actions for Climate Health 2018: on préconise de promouvoir l’allaitement et une alimentation basée sur des plantes pour contribuer à la santé à la fois des humains et de la planète.

En 2015, IBFAN-GIFA a publié une brochure Allaiter, un geste éco-bio-logique sur le changement climatique et la santé qui prône l’allaitement comme un moyen éco-bio-logique de protéger à la fois notre santé et celle de notre planète, surtout en temps de crise. Téléchargements disponibles en français, espagnol, russe et italien sur le site d’IBFAN.

  • L’allaitement est le premier geste pour la protection de la santé humaine à court et à long terme.
  • L’allaitement est le premier pas pour la protection de l’environnement et la conservation de la planète et de ses ressources.
  • L’allaitement contribue à sauver des vies et à soulager la souffrance dans les situations de crise et de pénurie qui peuvent survenir suite aux changements climatiques.

2015, IBFAN India / BPNI édite un rapport sur l’empreinte carbone des préparations pour nourrissons. Plusieurs études et articles de divers auteurs s’ensuivent, dont Dadhich, Karlsson, Rollins, Smith e.a. (voir section document) Carbon Footprint due to Milk Formula

En 2014, IBFAN a publié un rapport qui met en évidence que l’allaitement maternel est à la fois optimal pour l’enfant et pour la planète Alimentation artificielle – désastre écologique Ce rapport compare en détail l’impact écologique de l’allaitement marnel d’une part, et de l’alimentation infantile industrielle d’autre part. La comparaison entre les deux modes d’alimenation porte sur l’utilisation des ressources de notre planète (énergie, métaux, plastiques, carburants, eau et bois). Tandis que l’alimentation artificielle contribue à épuiser les ressources de notre planète, l’allaitement économise l’énergie et l’eau et favorise non seulement une meilleure santé de la mère et de l’enfant, mais aussi de la planète.

2013 La Terre, notre mère nourricière, est en crise Poster de WABA

2012, à l’occasion de la Conférence de l’ONU sur le développement durable (Rio+20), IBFAN-GIFA a préparé une affiche sur le thème de ‘La Terre est notre mère’ en collaboration avec WABA (World Alliance for Breastfeeding Action).

1997, WABA declared the theme for World Breastfeedin Week (WBW) as “Breastfeeding – Nature’s Way” and underpined the ecological benefits of breastfeeding. In 2020, this was even more relevant and the theme was “Support Breastfeeding for a healthier planet”.

1992, Sommet de la terre à Rio de Janeiro: IBFAN publie « L’imact écologique du biberon »/ “Ecological Impact of Bottle-feeding”

1989, Alison Linnecar published a paper that alerts about the environmental impact of infant formula and the risk of contamination by bacteria, by aluminium lead etc. Breastfeedjing-Ecology with love

Evènements qui ont attiré l’attention sur le greenfeeding

2023 – Lancement de l’outil Green Feeding Tool GFT

WBC 4 – Conférence mondiale sur l’allaitement 2023

Appel à l’action d’IBFAN pour la Conférence WBC 2023 au Caire. En tant que pratique renouvelable et résiliente qui fournit de la nourriture, des soins et un soutien immunitaire et prévient la malnutrition sous toutes ses formes, l’allaitement maternel contribue également à la prévention précoce de la violence et au développement d’attitudes, de comportements et d’une consommation plus respectueux de l’environnement.

2022 – COP27 sommet du climat

Alors que les dirigeants du monde entier se réunissent à Sharm El-Sheikh, en Égypte, pour la 27e Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (Cop 27), l’IBFAN appelle à des restrictions sur la production et le commerce mondiaux de produits ultra-transformés (UPF) emballés dans du plastique et chargés d’additifs. Alors que de nombreuses campagnes de nutrition se sont concentrées sur l’excès de sucre, de sel et de graisse, on a accordé moins d’attention à la transformation industrielle des aliments qui prolonge la durée de vie des produits pour le commerce mondial, dénature les ingrédients alimentaires et a un impact désastreux sur la santé humaine et l’environnement. Les dernières analyses montrent lire la suite en français ci-dessous

Existe também uma versão portuguesa da declaração do IBFAN da COP27

2019 – Le changement climatique à l’Agenda de l’ONU

Entre mai et septembre 2019, le réchauffement climatique s’est transformé en réchauffement global, et le changement climatique est devenu une urgence climatique. Les Nations unies ont tiré la sonnette d’alarme et, en septembre, le Sommet des Nations unies sur le climat 2019 nous appelle tous à « nous engager à investir dans l’action climatique, la santé publique et le développement durable ». Le site web de l’ONU énumère des exemples d’action climatique, notamment dans le domaine de l’alimentation : https://www.un.org/en/actnow/ Nous devons informer et mobiliser – et nous devons commencer dès le début de notre vie avec l’alimentation verte, c’est-à-dire l’allaitement maternel et l’apport d’aliments complémentaires locaux à nos enfants.

WBC 3 – 4 – Conférence mondiale sur l’allaitement 2019

  1. Dr JP Dadhich’s Presentation at WBC3 2019 (20 slides)

2) Alison Linnecar’s Presentation at WBC3 2019 (mp4)

3) Fedora Bernard’s Presentation at WBC3 2019 (17 slides)

Les outils de mesure

GFT Green Feeding Tool 2023 (Australia)

Launch of the Greenfeeding Tool (GFT) on June 5 by Australian National University (ANU), Julie Smith and collegues, to measure the global ecological impact of commercial milk formula (CMF). The downloadable tool calculates the carbon and water footprints of countries’ different infant feeding practices. It shows the environmental gains from policy scenarios that enable women and infants to exclusively breastfeed for the first six months. Link to the Launch Recording https://nceph.anu.edu.au/research/projects/green-feeding-tool

Mothers’s milk tool 2022

Valuing breastfeeding, Dr. Julie Smith and team https://nceph.anu.edu.au/research/projects/valuing-breastfeeding-through-mothers-milk-tool “Money is the language of policymakers. Counting human milk production in food and economic statistics will assist in better policy decision-making and investments in women’s unpaid care work. The Mothers’ Milk Tool quantifies the volume of breastmilk and value of breastfeeding at national and global levels, as well as how much is lost if country environments and policies, or healthcare, work and community settings do not enable women’s and children’s rights to breastfeeding.” Article about the tool in FRONTIERS

Costs of not breastfeeding Tool 2022 (new version)

In August 2022, Dylan Waters and Alive & Thrive and Nutrition International released a new version of the Cost of Not Breastfeeding tool, updated with the latest data for more than 160 countries.

WBCi World Breastfeeding Cost initiative Tool

World Breastfeeding Cost initiative tool is a research and advocacy paper initiated by International Baby Food Action Network (IBFAN)- Asia as part of the World Breastfeeding Costing Initiative. It presents sobering facts and figures to showcase the price countries pay by not supporting the practice of optimal breastfeeding. This tool is available at www.bpni.org/wbci.html

2018 Method to estimate GHG emissions

Innovative method to estimate GHG emissions for Formula (BPNI/IBFAN India 2018) was a pioneer work. Today, see new Green Feeding Tool GFT which takes into account extended GHG emissions and also water footprint and other externalities.

Pour plus d’informations

For English section, please go to page Greenfeeding