Accueil > International > Environnement et Climat

Click here for English text (Green Feeding)

L’allaitement maternel – enjeu du Green Feeding – a un impact positif sur notre climat et notre environnement. L’allaitement maternel contribue à la prévention du changement  climatique, protège la biodiversité et préserve les ressources naturelles, en particulier lorsqu’il est complété par des aliments sains et nutritifs, produits localement par une agriculture durable.

Green Feeding = alimentation saine, locale et durable. L’allaitement en fait partie. En début de vie, cela signifie

  • allaiter exclusivement durant les 6 premiers mois
  • à partir de 6 mois, allaiter et consommer des aliments sains, nutritifs, produits localement et le moins transformés possible.

En 2019, le réchauffement de la planète s’est transformé en ébullition planétaire, et le changement climatique est devenu une urgence climatique.

Les Nations Unies ont tiré la sonnette d’alarme. En septembre 2019 le Sommet des Nations Unies sur le climat nous appelle tous à “nous engager à investir dans l’action climatique, la santé publique et le développement durable”.

Ce Sommet sur le climat parle d’une “course que nous pouvons gagner”. Le site de l’ONU donne des exemples d’actions climatiques, y compris dans le domaine de l’alimentation : https://www.un.org/en/actnow/

Pour gagner cette course contre la montre, nous devons informer et mobiliser – et commencer au tout début de notre vie avec Green Feeding c’est à dire par l’allaitement.

Green Feeding (ou alimentation saine et durable) est une campagne de plaidoyer préparée par IBFAN, l’AGRF et des partenaires canadiens. Il s’adresse aux décideurs, aux parents, aux jeunes et aux dispensateurs de soins. L’objectif est de faire prendre conscience de la nécessité d’agir dès la naissance pour préserver la santé de l’homme et notre environnement :

Green Feeding reconnaît l’allaitement maternel comme une ressource naturelle durable et précieuse qui n’a pas d’impact négatif sur notre environnement : aucune ressource rare n’est utilisée, aucun bétail n’est nécessité pour produire du lait artificiel, besoin d’aucun fourrage, aucune pollution n’est causée par le transport du lait de vache, aucun déchet n’est n’est généré par la production, le transport et le recyclage des emballages, les dépenses de santé pour le traitement des maladies sont réduites, les hospitalisation de bébés allaités sont moindres, les déchets hospitaliers pour traitements sont réduits…..

Malgré tous ces bienfaits, l’allaitement maternel est gravement menacé par les pratiques commerciales et doit être protégé, encouragé et soutenu d’urgence.

L’alimentation verte comprend l’introduction, après l’âge de six mois, d’aliments complémentaires sûrs et nutritifs, produits à partir de produits locaux et par une agriculture durable. L’alimentation verte, c’est se nourrir avec des produits le moins transformés possible.

En mai 2019, IBFAN édite le document Green Feeding, à l’occasion de l’Assemblée Mondiale de la Santé (AMS). Il s’agit d’un plaidoyer à l’adresse des décideurs pour une prise de conscience que l’allaitement maternel est un geste naturel qui contribue à une alimentation durable (sustainable nutrition).

L’allaitement n’impacte pas négativement l’environnement : pas de gâchis de ressources, pas de pollution, déchets, transports, contaminations, moins de dépenses maladies, maîtrise des coûts de la santé…

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus…..

En 2015, IBFAN-GIFA édite le dépliant Allaiter, un geste éco-bio-logique qui protège à la fois notre santé et la santé de notre planète.

  • L’allaitement est le premier geste pour la protection de la santé humaine à court et à long terme.
  • L’allaitement est le premier pas pour la protection de l’environnement et la conservation de la planète.
  • L’allaitement aide à sauver des vies et à soulager la souffrance dans les situations de crise et de pénurie qui peuvent survenir suite aux changements climatiques.

environnementEn 2014, IBFAN a publié un rapport en anglais intitulé ‘Formula For Disaster. Weighing the Impact of Formula Feeding Vs Breastfeeding on Environment’, qui compare en détail l’impact écologique de l’allaitement maternel d’une part, et de l’alimentation infantile industrielle d’autre part. La comparaison entre les deux modes d’alimenation porte sur l’utilisation des ressources de notre planète (énergie, métaux, plastiques, carburants, eau et bois). Tandis que l’alimentation artificielle contribue à épuiser les ressources de notre planète, l’allaitement économise l’énergie et l’eau et favorise non seulement une meilleure santé de la mère et de l’enfant, mais aussi de la planète.

Ce rapport met en évidence que l’allaitement maternel est à la fois optimal pour l’enfant et pour la planète : Alimentation artificielle – désastre écologique.


En 2012
, à l’occasion de la Conférence de l’ONU sur le développement durable (Rio+20), IBFAN-GIFA a préparé une affiche sur le thème de ‘La Terre est notre mère’ en collaboration avec WABA (World Alliance for Breastfeeding Action).

Pour plus d’informations

For English section please go to new page Green Feeding