Accueil > Publications > Contaminants et résidus chimiques dans l’alimentation des nourrissons et des jeunes enfants – Allaitement Actualités 55

IBFAN a renouvelé en avril 2013 sa « Déclaration sur les contaminants chimiques et l’alimentation des nourrissons et des jeunes enfants ». Ce numéro d’Allaitement Actualités développe cette prise de position. Il examine les contaminants les plus communs dans le lait maternel et le lait artificiel, les aliments pour bébés, les biberons et les tétines. Il souligne également le potentiel négatif pour la santé et le développement de l’enfant d’une exposition à des contaminants lors de la grossesse – au moment où les tissus et les organes de l’enfant à naître se développent rapidement. Enfin, il examine le rôle de l’allaitement dans la diminution de ces effets nocifs.

Contrairement à l’allaitement maternel, l’alimentation artificielle n’offre aucune protection aux bébés ayant été exposés à des matières chimiques lorsqu’ils étaient dans le ventre de leur mère. De plus, l’alimentation artificielle contribue à polluer l’environnement, augmentant ainsi à plus long terme notre risque à tous d’une exposition accrue aux contaminants chimiques – plus grave encore chez les femmes lors de la grossesse et de l’allaitement. Sans oublier que l’alimentation artificielle a un tracé écologique négatif dont les conséquences pour les générations futures sont aggravées, si l’allaitement est découragé chaque fois que l’on trouve des traces de résidus chimiques dans le lait maternel.